violences-electorales-pape-gorgui-ndong-defend-les-marrons-du-feu

Violences électorales : Pape Gorgui Ndong défend les « marrons du feu »…

afriquesports logo

Sidy Touré

Le ministre en charge de la Jeunesse, Pape Gorgui Ndong, prend la défense des « marrons du feu ». Ces responsables de la sécurité du candidat Sall, sont accusés d’avoir attaqué des militants de  »Sonko président » à Saint-Louis.

Pour Pape Gorgui Ndong qui a créé ce groupe en 2012, les « marrons du feu » ne font pas dans la violence. Le ministre de la Jeunesse, de la construction citoyenne et du volontariat, appelle à la pacification de l’espace politique. « Il ne faut pas que ce qui arrive soit mis sur le dos des  »marrons du feu ». Ils sont des militants qui ont décidé d’assurer la protection de leur candidat, Macky Sall », a précisé le ministre.

Etant toujours militants, réaffirme M. Ndong, ils sont fiers de tout ce que le président de la République a fait dans ce pays. Aussi ont-ils décidé d’arborer leur tenue de  »marrons du feu » pour l’accompagner vers un second mandat. D’avis que la violence n’a pas de place dans la campagne électorale, le ministre Ndong « condamne fermement les violences, mais également ceux accusent les  »marrons du feu » qui n’ont jamais été une brigade de violence ».

Pape Gorgui Ndong
Sidy Touré

Sidy Touré

sidy