Connect with us

Sports

Un club masculin africain entraîné par une femme

La Fifa a présenté Salma al-Majidi, 27 ans, comme la première femme arabe et soudanaise à diriger une équipe d’hommes de football. Si la création d’une équipe nationale féminine de football au Soudan est une utopie, cette jeune femme a inversé la tendance.

C’est dans un jogging, manches longues et voilée que cette jeune femme a déclaré » Pourquoi le football? Parce que c’est mon premier et dernier amour « . » Je suis devenue coach car il n’y a toujours pas de place pour le football féminin au Soudan « , ajoute celle qui est surnommée « Sister coach » par son équipe.

Afrique/Football: Un club masculin entraîné par une femme

C’est à l’âge de 16 ans que Salma tombe amoureuse du football. Coach de football à plein temps, Mlle al-Majidi est rémunérée comme tout entraîneur. En 2015, elle a fait partie de la liste BBC des 100 femmes qui inspirent. Elle a déjà entraîné les clubs masculins de 2e ligue Al-Nasr, Al-Nahda, Nile Halfa et Al-Mourada.

Le Soudan est un pays régi par la loi islamique depuis 1983. Même si la loi n’interdit pas le secteur du sport aux femmes, cela reste moins évident pour elles. » Le Soudan est une communauté de tribus dont certaines estiment qu’une femme doit rester à la maison « , indique la coach qui est titulaire d’un diplôme universitaire en comptabilité et de gestion.

» Mon message aux hommes en général est de donner une chance aux femmes de faire ce qu’elles veulent » , déclare Salma. Élevée dans une famille conservatrice, elle a eu du mal à se faire accepter par ses proches, raconte son père, Mohamed al-Majidi. » Puis un jour, son oncle qui avait l’habitude de la critiquer a vu les foules chanter ‘Salma! Salma!’ durant un match « , dit-il.

source : lien

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité