Connect with us

Sports

Procès Imam Ndao: Le Cemga Cheikh Guèye et le chef de la Dic cités à comparaître

Les avocats de l’Imam Alioune Ndao continuent de réclamer la comparution de certaines autorités des forces de sécurité et de défense. Devant les juges, ce lundi 16 avril , Mes Massokhna Kane et Moussa Sarr ont introduit plusieurs requêtes. Lesquelles réclament la comparution de l’Officier de police judiciaire (Opj), le Commissaire divisionnaire Abdoulaye Diop et le chef d’escadron Issa Diack. Mais aussi celle du Chef d’Etat-major général des armées (Cemga), le général Cheikh Gueye.

“Ce n’est pas le rôle d’un Officier de police judiciaire de faire des commentaires, de construire des infractions. Quand un enquêteur soutient des choses, il est normal qu’il vienne s’expliquer. Ce, pour que le tribunal leur pose des questions et qu’ils nous répondent”, ont expliqué les avocats.

Concernant le Cemga Cheikh Guèye, c’est Me Moussa Sarr qui a évoqué les faits qui motivent sa demande de comparution. Celui-ci, regrette l’avocat, a eu le tort d’évoquer cette affaire de terrorisme impliquant l’Imam Ndao et cie au cours d’une rencontre internationale à Dakar sur la paix et la sécurité. A cause, dit-il, u niveau d’information et de responsabilité de l’officier supérieur des armées sénégalaises mais surtout à cause de l’état du dossier qui était encore pendant devant la justice. “Nous demandons la comparution de Cheikh Gueye, le Cemga, pour qu’il vienne dire à la Chambre tout ce qu’il connait de ce dossier”.

Le substitut du parquet a déclaré, à son tour, irrecevable, les requêtes des avocats. “En tout cas le procureur s’oppose à cette demande en restant attaché à la décision du tribunal. Une requête qui ne saurait prospérer”, a dit le procureur.

Pour les avocats des accusés le rapport d’enquête, aurait relevé, que les champs de l’Imam Alioune Ndao étaient “des Centres d’endoctrinement” des jeunes désireux de se rendre en Syrie. Le délibérer de cette requête sera connu en ce début d’après midi.

Avec seneweb

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité