Connect with us

Actualités

PARTICIPATION FINANCIÈRE DES MOURIDES AUX GRANDS OUVRAGES – ‘ Des chefs religieux chasseurs de prime et de pourcentage ont freiné l’ardeur des Mourides’, selon Serigne Modou Lô Ngabou.


PARTICIPATION FINANCIÈRE DES MOURIDES AUX GRANDS OUVRAGES  -  ' Des chefs religieux chasseurs de prime et de pourcentage ont freiné l'ardeur des Mourides', selon Serigne Modou Lô Ngabou.PARTICIPATION FINANCIÈRE DES MOURIDES AUX GRANDS OUVRAGES  -  ' Des chefs religieux chasseurs de prime et de pourcentage ont freiné l'ardeur des Mourides', selon Serigne Modou Lô Ngabou.
Ce vendredi, s’est tenu dans la résidence Khadim Rassoul située à l’ancienne grande gare routière de Touba, un conclave portant sur la problématique de l’eau​ au niveau de la cité religieuse. Une rencontre initiée par Serigne Cheikh Aliou Mbacké, personne morale de Maou Rahmati  (structure jadis créée sous le ndigël de Serigne Saliou Mbacké, ancien Khalife Général des Mourides, pour réparer les fuites enregistrées sur le réseau hydraulique et par extension juguler les difficultés liées à l’approvisionnement en eau à Touba ). De fil e aiguille, des stratégies ont été peaufinées pour amener les populations à contribuer financièrement à la réussite des projets.
Plusieurs allocutions ont été prononcées. Seulement, celle de Serigne Modou Lô Ngabou aura le plus attiré les attentions. Le Coordinateur de la Dahira Safinatoul Amane a, en effet, laissé entendre que l’engouement des Mourides à contribuer financièrement à leurs efforts s’est estompé depuis quelques temps, du fait de certaines pratiques perpétrées par des Chefs religieux. Ces derniers, accuse-t-il,   » freinent l’ardeur des talibés à cause de leur appétit financier démesuré qui les pousse à chercher partout des primes ou des pourcentages.  » Ils courent derrière des pourcentages de 5 ou 10 % , négociant les marchés comme s’il ne s’agissait pas de construire la cité de leur grand père. Serigne Touba n’est pas content !  » À ceux-ci, il demandera d’arrêter d’agir de la sorte, sous peine de décourager les disciples Mourides.
Abordant la question de la mise à terme de la gratuité de l’eau à Touba, Serigne Modou Lô Ngabou demandera à ces Mbacké-Mbacké qui ont déclaré,  » jusqu’à être repris par le ministre Mansour Faye  », que Touba était prête à payer la consommation.  » Qu’ils se dénoncent et se rectifient. Serigne Saliou Mbacké nous avait clairement dit qu’il ne ferait jamais ce que ses frères et ses prédécesseurs Khalifes n’ont jamais fait. C’est à nous qu’il le disait et tous ceux qui étaient présents à la rencontre sont encore vivants.  »
Il rappellera que la gratuité de l’eau n’est pas spécifique à Touba .  » En effet, précise-t-il,  l’eau est gratuite dans certains endroits de Dakar et ce sont des autorités de l’État qui nous l’apprennent.  » En guise de conclusion, le petit-fils de Serigne Touba invitera la communauté Mouride à drainer par elle-même l’eau jusque dans la cité, car dit-il,  » les moyens humains et financiers sont largement disponibles. » 

Source: www.dakaractu.com

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité