Connect with us

Sports

“On ne peut pas continuer à dire “Karim ou rien“”

Bass Kébé dénonce le manque d’espace “pour s’exprimer, pour dialoguer” au Parti démocratique sénégalais. Le responsable du Pds de Nioro explique dans les colonnes de l’observateur que beaucoup de responsable ont quitté le Pds par “manque de reconnaissance”. Cependant, il y en a qui ont quitté le navire parce qu’ils n’avaient pas un cadre d’expression.

Le responsable libéral déplore le fait qu’au Pds qu’on accepte la le débat contradictoire. D’ailleurs, il soutient que pour la présidentielle, il faut que le Pds ait un plan B. Ce plan doit permettre, selon lui, de contourner les écueils que le régime pose sur la recevabilité de la candidature de Karim Wade.

“Au Pds, certains gens n’acceptent pas le débat contradictoire. Nous sommes un parti démocratique, mais malheureusement, il n’y a pas de démocratie interne. On nous refuse de dialoguer, de donner notre point de vue sur certaines questions. C’est un problème au niveau du Pds. Par rapport à la prochaine élection présidentielle, je l’ai dit et je le répète: il faut qu’on pense à un plan B. On ne peut pas continuer à dire “Karim ou rien”. Karim est déjà notre candidat, mais puisqu’il y a des obstacles que le régime actuel est en train de dresser, il faut penser à contourner ces écueils et avoir un plan B”, soutient Bass Kébé dans l’Observateur.

METRODAKAR

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité