Connect with us

Sports

Neymar, ses conditions pour quitter le PSG

Débarqué au PSG  l’été dernier, Neymar pourrait néanmoins quitter le club de la capitale à certaines conditions.

La presse espagnole n’en démord pas: un départ de Neymar du PSG vers le Real Madrid lors du prochain mercato estival reste d’actualité. Et ce malgré les dénégations des principaux intéressés. Un départ de Neymar ? « Non, jamais de la vie », a pourtant assuré Nasser Al-Khelaïfi au micro de Canal+ à l’issue de la victoire du PSG face à Montpellier (4-0). « Quand j’écoute (les rumeurs de transfert), je souris parce que ce n’est pas vrai », a-t-il ajouté, prenant soin de préciser: « On ne veut pas entrer dans le jeu de la presse espagnole. Il sera là à 100 % la saison prochaine ? Pas 100 %, à 2000 %. »

 

Et une fois n’est pas coutume, c’est Neymar lui-même qui a tenté de mettre un frein aux rumeurs de départ. « Les spéculations existeront toujours ! Les rumeurs existent depuis Santos et ça va continuer comme ça encore longtemps. Tous les mercatos, mon nom sort. Je ne peux pas y échapper », a-t-il rappelé, ajoutant: « Je suis tranquille car je suis heureux ici. » Pour autant, El Pais, journal de référence de l’autre côté des Pyrénées en remet bel et bien une couche ce lundi en expliquant que le départ de Neymar était possible sous certaines conditions.

Et si, comme le rappelle le quotidien espagnol, les clauses libératoires sont interdites en France, ce qui expliquerait les récents propos de Marcos Motta, l’un des avocats de Neymar, selon lequel le contrat liant le Brésilien au PSG ne comporte aucune clause de ce genre, les deux parties se seraient entendues sur un prix plancher à partir duquel le n°10 parisien pourrait être autorisé à partir, à savoir 300 millions d’euros. Autre préalable à un départ de l’ancien Barcelonais, l’assurance pour Neymar de percevoir un salaire annuel supérieur à 50 millions d’euros nets dans son nouveau club. Autant de conditions imposées par le clan du Brésilien qui pourraient ne pas suffire à refroidir les ardeurs du Real Madrid même si ces clauses ne seraient plus d’actualité dès le 1er septembre prochain.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité