Connect with us

Sports

Neymar, c’est la guerre en interne

Alors qu’Unai Emery a soutenu mardi que Neymar ne sera pas opéré de la cheville, les proches du joueur insistent et la fédération brésilienne (CBF) a envoyé un médecin à Paris.

Résultat de recherche d'images pour "Neymar"

D’un côté, un PSG qui joue la montre ; de l’autre, les proches du joueur qui réclament une action immédiate. La blessure de Neymar, victime d’une entorse de la cheville droite avec fissure du 5e métatarsien, dimanche dernier lors du Classique remporté contre l’OM (3-0), provoque une sacrée bisbille en coulisses. Tout a commencé ce mardi matin, lorsque les médias brésiliens ont affirmé que le prodige auriverde allait être opéré et sera absent près de deux mois !

Dans la foulée, Unai Emery a fermement démenti, lors de sa conférence de presse du jour. « Neymar ne va pas se faire opérer, c’est une fausse information. Il faut rester tranquille en ce qui le concerne« , a ainsi clamé le technicien basque. Le club parisien compte en effet faire passer des examens quotidiennement à son attaquant, dont la cheville est encore gonflée, afin de savoir s’il peut être remis sur pied pour le 8e de finale retour de la Ligue des champions contre le Real Madrid, mardi prochain. Un traitement particulier à domicile a été mis en place.

Image associée

En fait, c’est le clan Neymar qui insiste pour une opération dans les plus courts délais. « Depuis quelques heures, il a lui pris conscience qu’il ne fallait prendre aucun risque avec sa cheville afin de ne pas manquer la Coupe du monde« , rajoute ainsi RMC ce mardi soir. La fédération brésilienne est évidemment d’accord et a envoyé le médecin de la Seleçao à Paris afin d’examiner le joueur et décider du traitement le plus adapté. Il lui conseillera probablement de passer sur le billard et donc de tirer un trait sur PSG-Real…

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité