Connect with us

Sports

Moussa Konaté (Amiens SC) : « Un attaquant se nourrit des buts qu’il marque »

Auteur de deux buts, et d’une passe décisive, Moussa Konaté a été désigné meilleur joueur pour le mois de mars par les rédactions sportives du Courrier Picard et de France 3 Picardie.

Meilleur buteur de l’équipe et international sénégalais, Moussa Konaté a joué au Maccabi Tel Aviv (Israël), au FK Krasnodar (Russie), au FC Genoa (Italie) et au FC Sion (Suisse) avant de signer à l’Amiens SC.

Votre victoire à Lille est-elle méritée ?

Bien sûr. On a bien joué et on a empêché Lille de développer son jeu. On aurait dû mettre un deuxième but mais on n’y est pas parvenus. On a atteint notre objectif : gagner. Seuls les trois points comptent.

C’est un petit ou un grand pas vers le maintien ?

Cela fait partie des grands pas vers le maintien qu’on va devoir faire lors de la dernière ligne droite. Il faut enchaîner et gagner samedi. Cela va être dur mais on ne pensait pas que ce serait facile en début de saison. Au foot, il faut s’attendre à tout et espérons que d’ici les quatre derniers matches, on sera maintenus.

Le maintien se jouera-t-il essentiellement à domicile face à Caen, Strasbourg et Metz ?

Il faudra quand même gagner à domicile et prendre un maximum de points à l’extérieur.

Pour être attaquant, faut-il être un peu égoïste ?

Non mais un attaquant se nourrit des buts qu’il marque. Il y a des moments où il faut décider et ne pas se poser de questions. Si j’ai l’occasion de tirer, je vais le faire mais si un coéquipier est mieux placé que moi, je lui donnerai le ballon.

Il y a clairement une Konaté-Kakuta dépendance puisque vous avez inscrit 14 des 26 buts de l’ASC, (NDLR : 9 et 5 buts inscrits), soit 54 % ?

On est là pour aider l’équipe à se maintenir. Que ce soit moi, Gaël et jusqu’à Régis (Gurtner), on essaie de bien faire notre boulot.

Préférez-vous jouer avec un seul attaquant ou deux ?

Cela ne me dérange pas. En tout cas, si on joue à deux, cela me permet de temps en temps de respirer et de récupérer. Après, c’est le coach qui décide et j’essaie de marquer le maximum de buts pour l’équipe.

Justement, vous êtes-vous fixé un objectif à ce niveau-là ?

Mon objectif en venant à Amiens, c’était de maintenir l’équipe en Ligue 1. Bien sûr que je veux marquer le maximum de buts mais le plus important, c’est le maintien.

Passez-vous beaucoup de temps à défendre ?

Dans le football moderne, si tu es attaquant et que tu ne défends pas, que tu n’essaies pas de gagner un maximum de duels, ton équipe va être fatiguée. C’est mon rôle d’attaquer, de défendre, de me donner à fond pour l’équipe. Que je marque ou pas, l’objectif reste la victoire.

« Si j’ai été élu meilleur joueur du mois de mars c’est grâce à mes coéquipiers que je remercie. »

Les attaquants sont les premiers défenseurs ?

Bien sûr. Si tu ne défends pas bien et que tu laisses la défense adverse respirer, ton équipe aura toujours des problèmes, soit pour défendre ou attaquer.

En tant qu’attaquant, que vous inspire le but inscrit par Ronaldo face à la Juventus ?

C’était extraordinaire. C’est un but qui vient d’un autre monde. Cela vous donne envie de faire plus mais ce genre de but, cela n’arrive qu’une ou deux fois dans une carrière.

Moussa Konaté par Moussa Konaté ça donne quoi ?

J’adore gagner et j’aime me battre sur le terrain. Je suis quelqu’un de curieux, qui veut progresser tout le temps.

Mais vous avez des défauts ?

Bien sûr. Peut-être que je rigole trop. Peut-être que je suis quelqu’un qui réfléchit trop de temps en temps. Je n’aime pas perdre et quand je m’énerve, je ne parle pas et je reste dans mon coin.

Courrier Picard

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *