Connect with us

Actualités

Moussa Baldé (Dg Sodagri) : « Le Sénégal a multiplié sa production de riz par 3 en 3 ans »

Moussa Baldé (Dg Sodagri) : « Le Sénégal a multiplié sa production de riz par 3 en 3 ans »

L’année 2017 tire à sa fin. Une occasion choisie par le Directeur général de la Société de Développement Agricole et Industriel du Sénégal (Sodagri), pour faire le bilan de ce qui a été fait dans le domaine de la riziculture, particulièrement dans le sud du pays.

Quel bilan tirez-vous de l’année 2017 ?
L’année 2017 se termine et avec elle la première phase du Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (Pracas I). Pour ce qui concerne la Sodagri,  nous avons fini de nous déployer dans toute la Casamance naturelle et nous sommes présents dans deux départements de Tambacounda. En termes de résultats, en emblavures nous avons quasiment saturé le périmètre aménagé du Bassin de l’Anambé et avons encadré environs 80.000 producteurs de riz sur 60.000 hectares, pour une production qui avoisine les 200.000 tonnes de riz Paddy. Pour mémoire, en 2012, la Sodagri faisait moins de 2000 hectares pour une production qui ne dépassait pas 8.000 tonnes. La Sodagri a donc largement atteint les objectifs qui lui ont été fixés dans sa 6ème  lettre de mission. En 2018, nous comptons finaliser notre déploiement dans toute la zone Sud et Sud-Est pour viser la barre des 120.000 hectares.

Au niveau national, la production de riz pluvial a fait des bonds incroyables depuis 2015 et fait jeu égal avec le riz irriguée, voire mieux. Aujourd’hui, grâce au Pracas, nous sommes à un million de tonnes de riz produit dans nos vallées, bas-fonds et plateaux et ce, sur une bonne partie du territoire national. L’autosuffisance ne saurait être réduite à un chiffre, c’est une culture, un mode de vie et à la Sodagri, conformément à notre devise, nous nous efforçons tous les jours de cultiver l’autosuffisance dans notre zone d’intervention.

Mais certains, comme Abdoul Mbaye, ont émis des doutes à propos des statistiques de production…
C’est facile d’émettre des doutes sur les statistiques. De prendre un exemple pour en faire un théorème voire une théorie politique. Le Sénégal n’a pas sa propre méthode de statistique qui lui soit propre. La méthode utilisée par le Sénégal est une méthode communautaire sous-régional,  validé par nos partenaires financiers et qui s’impose à tous les membres. Aucun individu n’a aujourd’hui les moyens de produire tout seul des statistiques agricoles fiables en dehors de l’Etat. Je pourrais conseiller à ces grands savants de voir du coté de la loi de Benford pour contester les statistiques du gouvernement. C’est une loi mathématique qui dans ses applications est utilisées pour vérifier des statistiques douteuses. Le fait est que le Sénégal a multiplié sa  production de riz par trois en trois ans et c’est une tendance qui résiste.

La journée de l’élevage a été célébrée dans votre région cette année. Quelle appréciation en faites-vous ?
Le Président a fait de l’agriculture au sens large et de l’élevage en particulier un des leviers du Pse. Le budget de l’élevage est passé de 8 milliards en 2012 à 29 milliards en 2017. Cela montre toute l’importance que le Président lui accorde. Kolda étant une région d’agropasteurs, c’est tout naturellement qu’il a choisi Kolda pour abriter la 4ème édition de la journée de l’élevage. Les populations du Fouladou le lui ont bien rendu en lui offrant un accueil mémorable et coloré. Le Fouladou dans sa diversité, en particulier le Fouladou rural, est infiniment reconnaissant au Président de « Benno Bokk Yaakaar » (BBY) du fait de la modernisation de notre agriculture, la sécurisation de notre cheptel, les bourses familiales etc. C’est pour cela que le 30 juillet 2017, sous une pluie battante, le Fouladou rural est sorti pour participer à hauteur de 66% aux législatives et hisser BBY à plus de 55% des chiffrages. Je vous laisse deviner ce que sera le score de Macky Sall sous un soleil radieux en février 2019 à Kolda. C’est l’occasion pour moi, en ma qualité du Président du Conseil Départemental de Kolda, de féliciter les éleveurs du Sénégal pour l’organisation réussie de la journée et les populations du département de Kolda pour leur mobilisation. J’en profite pour souhaiter meilleurs vœux à tous les Sénégal.

 

Source: www.seneweb.com

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité