Connect with us

Sports

« Messi et moi étions les meilleurs de ce Mondial, et maintenant regardez où je suis »

Quicy Owusu-Abeyi, ce nom ne vous dit peut-être rien et pourtant ce joueur est sûrement passé à côté d’une carrière exceptionnelle.

Lors du Mondial des Pays-Bas en 2005, le monde découvrait un jeune argentin qui allait marquer l’histoire du football : un certain Leo Messi.

Emmenée par ‘La Pulga’, la sélection ‘albiceleste’ avait remporté alors cette Coupe du monde des -20 ans. À l’époque, Leo évoluait déjà au Barça, mais peu de gens se doutaient du fabuleux destin qui l’attendait.

À domicile, les Pays-Bas faisaient également office d’épouvantail lors de cette compétition. Ryan Babel et autres Ibrahim Afellay étaient les leaders des ‘Oranje’, mais pourtant tous les yeux étaient rivés sur le jeune Quicy Owusu-Abeyie.

À même pas vingt ans, la pépite qui avait déjà porté les couleurs de l’Ajax et d’Arsenal, avait fait très forte impression lors de ce tournoi.

Pourtant auteur que d’un seul but, l’attaquant avait brillé par ses accélérations et sa puissance. Un temps annoncé comme potentiel Ballon d’or du tournoi, le Hollandais s’est finalement fait doubler par Messi.

Interrogé par ‘Málaga Hoy’, Quincy n’avait pas mâché ses mots : « Pourquoi Messi a remporté plusieurs C1 et moi non, alors que nous partions pourtant de la même ligne ? Je me suis déjà posé des centaines de fois cette question. J’en rêve encore aujourd’hui de ce Mondial ! »

« J’étais à mon apogée, je ne sais pas pourquoi je ne suis pas resté sur cette voie… J’espère encore pouvoir retrouver ce niveau un jour » avait-il confié en 2011.

Après Arsenal, le jeune joueur avait décidé de tenter sa chance au Spartak Moscou, en vain. Depuis ce jour là, l’attaquant, a enchaîné les clubs sans jamais triompher…

Souvent pointé du doigt pour son indiscipline, Quincy a porté pas moins de 10 maillots différents : Ajax, Arsenal, Spartak, Celta, Birmingham, Cardiff, Portsmouth, Al-Sadd, Málaga, Panathinaikos, Boavista, NEC Nimega…

Quand ça veut pas, ça veut pas…

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité