Connect with us

Actualités

Madické Niang : « Si le dialogue est sincère, nous y répondrons»

Au sujet des concertations politiques, certains acteurs politiques comme les députés de l’opposition et les non-inscrits exigent du pouvoir un dialogue sincère qui permettra une amélioration du processus électoral.

Au sortir de la Déclaration de politique générale du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, où la question du dialogue politique a resurgie, le président du groupe parlementaire «Liberté et démocratie », Me Madické Niang, a fait comprendre qu’ils ne sont pas des nihilistes au sujet de leur participation aux concertations politiques.

« Ce que nous voulons, c’est que les choses se passent dans la sincérité. Si le dialogue est sincère, nous serons au rendez-vous parce que nous sommes des gens qui ne sont mus que par les intérêts du Sénégal », a-t-il déclaré au quotidien national, le soleil. Le député Serigne Mansour Sy Djamil reste quant à lui très dubitatif sur ce dialogue.

« S’il faut dialoguer pour trouver une amélioration de ce qui s’est passé durant les élections du 30 juillet, je suis preneur, mais j’ai encore des doutes », a-t-il confié. De son côté, Abdoulaye Wilane a indiqué qu’ils vont continuer à dérouler le dialogue politique à l’Assemblée.

Avant de poursuivre qu’il espère qu’après ces échanges l’opposition et toute la classe politique se retrouveront avec la majorité dans le cadre des concertations que va dérouler le ministre de l’Intérieur. « Parce que nous avons au moins besoin d’évaluer objectivement les élections de 2017 pour maintenir les acquis et apporter des changements inévitables afin de continuer à faire de notre démocratie une démocratie apaisée », a-t-il ajouté.

Source: www.senego.com

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité