Connect with us

Le nouveau président élu du Liberia, George Weah, a rendu visite à son adversaire du second tour de l’élection présidentielle, Joseph Boakai. Boakai a décrit George l’ex-footballeur comme son fils. Comme quoi le Liberia, un pays qui a connu la guerre civile de 1989 à 2002, est en passe de donner une bonne leçon de démocratie aux autres pays africains.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *