Connect with us

Actualités

Le sénégalais arrêté en Espagne : il battait sa petite-amie roumaine pour l’obliger à visionner des vidéos de…

Les choses se corsent pour notre compatriote arrêté en Espagne. En effet, le Sénégalais de 21 ans a été placé en détention provisoire par le juge de la Cour nationale d’Espagne avec 5 chefs d’accusation. Ce qui risque de corser le dossier, c’est qu’il a un passé mouvementé, avec des agressions sur des policiers alors qu’il était encore mineur et, pire, il battait sa compagne roumaine, pour la forcer à regarder des vidéos de l’Etat islamique afin de l’inciter à rentrer dans les rangs.

Le juge Carmen Lamela a placé en détention provisoire le présumé djihadiste, le Sénégalais âgé de 21 ans avec des chefs d’accusation allant de crimes de glorification du terrorisme islamiste, d’endoctrinement, d’auto-éducation et de recrutement pour l’Etat islamique et pour avoir encouragé les attaques en Europe. Selon des sources judiciaires, le juge de la Cour nationale a décidé de placer le Sénégalais en détention préventive pour ces crimes à la demande du parquet. Les enquêteurs estiment que les cinq personnes arrêtées faisaient partie d’une structure de recrutement et d’endoctrinement de l’État islamique qui a encouragé les attentats en Europe, en plus d’être dans une structure intégrée de propagande de Daesh. L’enquête révèle que leur rôle était non seulement d’inciter à commettre des attentats en Europe, mais ils ont aussi participé à la divulgation de vidéos compromettantes, qui montrent de jeunes djihadistes à l’entrainement pour l’utilisation d’armes blanches et des techniques de décapitation.

Caractère particulièrement violent et impulsif, il battait sa petite-amie

En tout cas, notre compatriote n’est pas encore sorti de l’auberge, vu les accusations portées par sa petite-amie roumaine. En effet, les enquêteurs qui se sont penchés sur la page Facebook du Sénégalais ont épluché de fond en comble la vie de ce dernier. C’est là qu’ils ont su qu’il avait une petite-amie de nationalité roumaine. «Il a un caractère particulièrement violent et impulsif, et a sévèrement battu sa petite-amie et l’a forcée à regarder des vidéos sur le djihad afin de pouvoir rejoindre l’Etat islamique», relate la police. Le jeune homme a tellement martyrisé sa compagne que cette dernière, par peur des représailles qu’elle allait subir si elle ne soumettait pas, a été obligée d’envoyer des messages de félicitation à Daesh lors des attentats de Barcelone.

Mineur, il a fait la prison pour agression sur des policiers

Autre fait qui ne plaide pas en faveur du Sénégalais, c’est le premier rapport du ministère de l’Intérieur espagnol. «Il a montré des niveaux élevés de radicalité et a été considéré comme une menace par les enquêteurs d’avoir exprimé le souhait de faire des attaques contre la population civile en utilisant différentes méthodes violentes». En plus, les enquêteurs ont mis en évidence le profil violent de ce jeune homme qui, mineur, a été condamné pour agression contre des policiers et a été admis au centre pour enfants de Zumárraga.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité