Connect with us

Sports

« Le Real Madrid et Arsenal voulaient Cristiano Ronaldo quand il avait 18 ans »

Sir Alex Ferguson, légendaire entraîneur de Manchester United, a révélé que Cristiano Ronaldo, quintuple Ballon d’or, intéressait le Real Madrid et le club d’Arsenal alors que le joueur n’avait à l’époque que 18 ans.

Dans un entretien accordé à ‘France Football’ », Sir Alex Ferguson a raconté comment il a fait pour convaincre un jour d’été 2003 le futur quintuple Ballon d’Or portugais de rejoindre les rangs des ‘Red Devils’. C’était lors d’un match amical qui opposait le Sporting Portugal, club des débuts de CR7, à l’ogre mancunien.

« J’ai parlé avec Cristiano et Jorge Mendes, son représentant. Il m’a dit qu’il ne fallait pas que je tarde car il y avait d’autres clubs intéressés comme le Real Madrid et Arsenal. J’ai dit à Cristiano qu’il était le bienvenu chez nous. Il m’a répondu qu’il en parlerait à sa mère », a dit l’ancien entraîneur dans un entretien à la suite de la remise du Ballon d’Or au portugais ce jeudi 7 décembre 2017, son cinquième.

Sir Alex Ferguson, maintenant retraité et considéré comme un des entraîneurs les plus titrés de ces deux dernières décennies, a expliqué qu’il avait même fait affréter un avion pour Cristiano Ronaldo et sa famille afin qu’ils puissent se rendre à Manchester.

L’entraîneur avait d’ailleurs prévu de faire débuter le jeune joueur avec l’équipe réserve pour qu’il puisse prendre ses marques. C’était ce que l’accord prévoyait. « Je pense que sa mère et Jorge Mendes ont été impressionné de savoir qu’ils ne promettaient pas à un jeune joueur de débuter avec l’équipe professionnelle pour qu’il puisse s’adapter au club et ne pas brûler les étapes », a-t-il avoué.

À l’été 2009, le Real Madrid est parvenu à obtenir la signature du prodige portugais pour la modique somme de 94 millions d’euros. Un record mondial à l’époque et la signature aurait pu se produire plus tôt si Sir Alex n’en avait pas décidé autrement.

« Ramón Calderón aspirait à la présidence du Real Madrid et il voulait faire de Cristiano sous outil marketing mais cela ne me semblait pas correct », a évoqué l’Écossais qui assure qu’il ne souhaitait pas non plus vendre son joueur vedette.

« En 2009, Florentino Pérez est devenu président du Real Madrid et il a été plus simple dans sa manière de voir le transfert de Cristiano », se souvient Sir Alex Ferguson qui remercie Jorge Mendes de n’avoir pas fait en sorte de vendre son joueur avant.

Mendes a été « extraordinaire » et « a sacrifié ses intérêts financiers et ceux de son joueur » pour que la carrière de Ronaldo soit celle que l’on connaît depuis le tout début.

Source: www.besoccer.com

Source: www.afriquesports.net

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité