Champion du Monde en 2002, Ballon d’Or et vainqueur de la Ligue des Champions en 2007, champion d’Italie en 2004 et d’Espagne en 2012, Kaká détient un palmarès à en faire pâlir plus d’un de jalousie. Il faut dire qu’en 14 années de carrière, débutée à São Paulo en 2001, poursuivie au Milan AC et au Real Madrid, avant l’expérience Orlando en Major League Soccer cette saison, l’attaquant brésilien a joué avec les plus grands. Le natif de Gama, aujourd’hui âgé de 32 ans, a dressé pour Sportsmail son onze de rêve des joueurs avec qui, ou contre lesquels, il a joué durant toutes ces années.

- Dida : « J’ai joué avec Iker Casillas pendant quatre ans au Real Madrid, mais pour moi Dida est le meilleur gardien de but. Nous avons joué et remporté des titres ensemble au Milan AC ainsi qu’en sélection avec le Brésil. C’est un gardien incroyable. »

- Cafu : « À chaque fois que je dois parler de ceux aux côtés desquels j’ai le plus appris, je parle de Cafu. Il a gagné la Coupe du Monde deux fois et la Ligue des Champions, mais il travaillait tous les jours pour continuer de gagner. Sa motivation lui permettait toujours de remporter le match suivant. »

- Paolo Maldini : « Il ressemble à Cafu. Il a gagné cinq Ligue des Champions, sept Serie A, il a tellement gagné, et pourtant c’était toujours le premier arrivé et le dernier reparti de l’entraînement. C’était l’exemple parfait pour un joueur. »

- Alessandro Nesta : « Les joueurs italiens voient le jeu différemment de ceux des autres nations. Ils grandissent en apprenant des schémas tactiques, et quand ils jouent en pro ils savent où se placer et comment vont évoluer leurs adversaires. C’est ce qui a fait de Nesta un défenseur si fort, en plus d’être également rapide. »

- Roberto Carlos : « Quel joueur incroyable il était. Tellement emballant comme latéral gauche. J’ai aimé jouer avec lui. Il était rapide, fort et pouvait décocher des frappes et des coups francs incroyables. »

- Andrés Iniesta : « Sur un terrain de football, il rend les gestes les plus difficiles incroyablement faciles. C’est le plus grand compliment que je puisse lui faire. La façon dont il joue, on croirait que c’est simple. C’est ce que j’aime chez lui. »

- Zinedine Zidane : « Je n’ai jamais joué avec Zidane, seulement contre lui. La façon dont il jouait, comment il se déplaçait sur le terrain, c’était merveilleux. C’est comme s’il volait. Ce qu’il pouvait faire avec un ballon, c’était parfois impossible à imaginer. »

- Andrea Pirlo : « J’ai adoré jouer avec Pirlo. Je pense qu’il est l’un des plus grands. Il voit le jeu avant quiconque sur un terrain. Je jouais toujours derrière les lignes, et il parvenait toujours à me trouver dès qu’il me cherchait. »

- Cristiano Ronaldo : « Je vais mettre les trois Ronaldo devant, en commençant par Cristiano. J’ai beaucoup appris de lui, ce qui m’a aidé au cours de ma carrière, quand j’ai joué au Real Madrid. C’est le meilleur joueur de la planète en ce moment, un joueur spécial. »

- Ronaldo : « Pour moi, le Brésilien Ronaldo est l’un des meilleures buteurs de l’histoire de ce sport. Il ne ressemble à personne. Je dirais même que c’est le meilleur joueur avec lequel j’ai jamais joué. Sa vitesse, ses dribbles, sa finition, ses déplacements. Je l’aime. »

- Ronaldinho : « J’ai joué contre Lionel Messi, mais Ronaldinho prend la dernière place de mon onze. C’est un génie. Il peut faire des choses avec un ballon que l’on ne peut pas comprendre. À l’entraînement, tu vois un tas de choses que tu ne vois pas en match. À l’entraînement il était libéré de tout l’aspect émotionnel, la responsabilité qu’il pouvait avoir en match. Il faisait ce que bon lui semblait. »