Connect with us

L’affaire Gorgui Sy Dieng est loin de connaître son épilogue. Dans la mesure où, les responsables du ministère des Sports et de la Fédération sénégalaise de basket ont décidé de ne pas communiquer là-dessus.

Alors que le joueur de Minnesota veut récupérer ses 38 175 920 francs déboursés lors de la préparation de l’équipe à Valladolid (Espagne). On pourrait l’appeler « overtime » ou tout simplement prolongations en NBA, juste pour faire référence à la puissante Ligue de basket qui a permis à Gorgui Sy Dieng de prêter 38 175 920 au ministère des Sports et de la Fédération sénégalaise de basket.

Et ces prolongations peuvent durer longtemps comme en 1951, où les Indianapolis Olympians et les Rochester Royals (75-73) ont eu besoin de 6 périodes supplémentaires pour qu’un vainqueur puisse ressortir de ce match marathon. (Ndlr : Le record absolu du nombre de prolongations est de 6). Car, les responsables semblent faire une fuite en avant. Ils refusent de se prononcer sur le sujet et avec une manière peu courtoise.

« Je ne suis pas votre interlocuteur. Je suis désolé » répond Ibrahima Ndao, Directeur de Cabinet du ministre des Sports, avant de raccrocher brutalement. Du côté de la Fédération de basket, le président Me Babacar Ndiaye reste injoignable. Par contre, le chargé de la Communication et du Marketing, Samba Guèye a renvoyé la position de la structure à la prochaine réunion fédérale.

« Je ne peux pas me prononcer sur cette situation. Il faut attendre la prochaine (ndlr : la FSBB se réunit d’habitude les lundis) réunion du bureau fédéral pour avoir une réponse claire sur cette question », dit-il en évitant tout commentaire.

C’est une situation malencontreuse car le budget de l’Afroasket masculin a été dégagé et une source nous informe d’une enveloppe de près de 300 millions de francs. Le pire dans cette affaire, c’est que le bilan de la compétition n’a pas été tiré, trois mois après. A ce rythme, le record de Indianapolis Olympians – Rochester Royals pourrait être battu.

Terangasport

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *