Connect with us

Sports

La Solution pour Zidane : Entre Déséquilibre Contrôlé et Anarchie

Dans le monde tangible, incertain et frénétique du football, c’est dans la durée qu’il faut prouver ses certitudes et acquis. Face aux dangers de l’illusion, l’analyse et la critique constantes prennent en compte court, moyen et long terme. Dans cet ordre précis; n’est-ce pas Zidane ?

Rotations : Objectif Ligue des Champions

Le mauvais parcours du Real Madrid en Championnat a accentué l’importance accordée à la Ligue des Champions. Actuellement exclu de la lutte pour le titre, l’argument européen ressort pour la suite de l’exercice. Le Real Madrid a souvent remporté la Ligue des Champions sans être transcendant en Championnat. Responsabiliser les jeunes afin de ménager les cadres en Liga pour avoir la meilleure équipe en Europe ?

Si le titre semble inaccessible en Championnat, la 4e place au classement n’est pas encore définitive. Le FC Séville et Villarreal talonnent le champion en titre et pourraient profiter de mauvais résultats de ce dernier. La Liga est pour le moment loin d’être négligeable. Mais surtout une rotation de l’effectif, brute et simpliste, sans tenir compte du contexte, ne fera que scinder l’équipe en différents constituants. Et enfin, aussi évident que cela sonne, les joueurs ont besoin de jouer. Ils ont besoin d’une dynamique propice à la conquête du meilleur niveau collectif (et individuel). Il est impossible de performer au meilleur de ses capacités instantanément. Alors comment faire ?

Court Terme

Les joueurs de la Casa Blanca ont perdu de l’allant et de la motivation avec leurs triomphes récents. La trop grande liberté accordée aux joueurs a aussi entrainé l’équipe dans un déséquilibre incontrolé. Une équipe perdue et démotivée a donc enchainée les revers et s’est enfermée dans ce cycle accablant : découragement, défaitisme et doute.

L’impératif, vu les circonstances, est de retrouver la confiance, la conviction et les certitudes. Il faudra introniser une culture du travail afin d’acquérir des certitudes dans le jeu. L’équipe madrilène aura aussi besoin d’être fédérée autour d’un projet et devra retrouver une rotation intelligente et adaptée. Dans le monde tangible, incertain et frénétique du football, c’est dans la durée qu’il faut prouver ses certitudes, en étant dans l’analyse constante. Les victoires contre les équipes de modeste rang amélioreront le moral, mais ce n’est qu’en terme de contenu qu’il faut raisonner.

Avec une créativité amoindrie et un moral atteint, le staff devra revenir à du classique et brider l’équipe. Il faudra prendre moins de risques avec une animation travaillée et donc plus uniforme : attribuer des rôles spécifiques pour chaque phase de jeu, faire des schémas plus simples (des dédoublements entre ailiers et latéraux, moins de décrochages, une ligne défensive plus basse, une relance plus basique, un pressing moins agressif, une organisation plus compacte) et donner moins de prérogatives, sinon aux joueurs essentiels dans la création. Ce faisant, l’équipe sera certes moins dangereuse, mais elle travaillera sur des choses maitrisées par les joueurs, avec des circuits simples conçus par l’entraineur.

Le but est de générer l’estime collective et de (re)donner de la confiance aux joueurs. En stimulant leurs sentiments positifs tel que l’autosatisfaction et la confiance en soi, les joueurs retrouveront leur intelligence créatrice, leur inspiration et l’allégresse. Mais l’étape initiale est de construire de nouvelles certitudes en commencant avec des choses simples et connues.

Nouveau départ, nouveaux héros ? Asensio et Kovacic sont deux talents capables de bousculer l’ordre établi. Ayant eu un rôle oscillant entre remplaçants de luxe et joueurs de rotations, ils sont dans une phase déterminante pour la suite de leur carrière. Leur énorme potentiel, si bien exploité avec des responsabilités et de la continuité dans leurs performances, peut faire d’eux des joueurs parmi les meilleurs au monde. Sinon, ils stagneront et seront des joueurs habitués aux coups d’éclat, et ils demeureront incapables de délivrer des prestations excellentes et abouties dans le contenu, sur la durée. Leur jeunesse et leur enthousiasme donneront surtout un nouvel élan à une équipe à l’arrêt.

Pour les autres jeunes, leur utilisation doit se faire de façon plus souple et mieux réfléchie. La quantité de minutes importe beaucoup moins que la correlation entre le niveau du joueur, de son équipe et l’adversité individuelle et collective à laquelle il fait face. Mettre onze jeunes est improductif dans leur développement. Il faut les introduire avec les cadres afin qu’ils apprennent d’eux et n’aient pas de responsabilités bien trop importantes. Les joueurs importants se chargent de prendre le contrôle. La rotation doit être moins abrupte et plus astucieuse.

Moyen Terme

Une fois l’équipe rassurée et maitrisant ses acquis, il sera temps de stimuler leur curiosité et leur talent en concevant des alternatives au plan initial. Le football est par essence un jeu de création et de stratégie : émotions et fonctions cognitives . La solution de simplicité n’est que temporaire puisqu’ayant un objectif précis. Comme tout jeu de stratégie, il faut le renouvellement, l’imprévisilité et l’exploration. Surtout dans un club aussi usant mentalement; la routine, c’est retomber dans les travers actuels.

Conférer trop de libertés est un autre extrême dont les conséquences sont actuellement ressenties par les champions en titre de la Ligue des Champions. Alors comment procéder ?

« Quand on joue au football, on essaye de provoquer une désorganisation structurelle chez l’adversaire en prenant des risques ; il faut altérer sa propre disposition pour pousser l’autre à la réaction. »

Comme dit dans cet article qui revient sur le jeu de position/transition, le football, c’est le déséquilibre qu’on tente de contrôler. Le staff devra instaurer une gradation dans le déséquilibre provoqué pour trouver le meilleur niveau de créativité et de potentiel offensif. Il devra aussi y aller progressivement pour trouver la limite entre le déséquilibre contrôlé et l’anarchie. Voici le vrai défi qui attend Zidane : avoir la sensibilité pour comprendre comment flirter avec la ligne sans la franchir.

Il faudra aussi accentuer la rotation avec des jeunes devenus, normalement, plus aguerris et mieux adaptés. Offrir plus d’options dans l’animation et la construction de même qu’une variété de profils profitera à l’équipe, en plus de concerner le maximum de joueurs.

Long Terme

Le long terme pour le Real Madrid, c’est : sans cesse évaluer les joueurs, imaginer de nouvelles combinaisons, suivre l’évolution du groupe et de ses éléments. Il s’agit d’analyser en contextualisant les performances des joueurs (jeunes, remplaçants et cadres). Une multitude de questions doit accompagner la réflexion autour du futur projet de jeu de toute équipe, surtout de celles aspirant au meilleur niveau.

Quels joueurs sont adaptés pour ce projet ? Quels joueurs  sont inadaptés ? Quels joueurs adaptés sont assez bons pour le niveau requis ? Parmi ceux inadaptés, qui par son niveau et/ou potentiel doit imposer des modifications au projet ? Quel est le risque pris si nous changeons le projet vu les inadaptés au niveau ? Qui, par l’entrainement, peut devenir adapté ? Qui est adapté mais incapable de performer au niveau requis ? Quel départ va affecter le vestiaire ? Quels sont les enjeux financiers ? Parmi les joueurs adaptés, quelle est leur variabilité et quelles sont les différences entre eux ? Quels joueurs inadaptés doivent rester au vu de leur importance dans l’effectif ou de l’impossibilité de les vendre (salaire, contrat, situation, etc) ? Parmi les joueurs adaptés, lesquels ne seront plus au niveau d’ici quelques temps ?

Cette liste, loin d’être exhaustive d’ailleurs, doit constamment intervenir dans la mise en place, mais aussi initier l’analyse constante. Dans le monde chaotique du football, où l’instantané dicte ses lois, la prévoyance, l’anticipation et la projection sont des qualités indispensables.

Source: midoufoot

Commentaires

commentaires

Source: www.foot221.com

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité