Connect with us

Sports

La solution du Grand Orient Maçonnique…

L’annonce d’une réunion des franc-maçons ce février à Dakar, a libéré la morbide appréhension que beaucoup de Sénégalais avaient de cette communauté et de ses idéologies. Cette réunion n’a finalement eu lieu à la suite des nombreuses protestations de la part de plusieurs structures antimaçonniques et du collectif Non A la Franc-maçonnerie en particulier.

Le Grand Orient (Une très grande loge Française) s’est frustré pour l’occasion et a rouspété à son tour. Il accuse des « forces obscurantistes » basées au Sénégal d’avoir fait tout pour annuler la tenue à Dakar des Rencontres Humanistes et Fraternelles d’Afrique et de Madagascar (REHFRAM) qui sont un moment fort de rencontre et de dialogue entre francs-maçons africains et malgaches, auxquels sont associés les maçons européens.
En guise de réponse, ils ont sorti un inquiétant communiqué en guise de réponse à ces forces qu’ils qualifient d’obscurantistes. En ces mots, tiennent l’essentiel de ce qui pourrait ressembler à une menace à l’endroit de leurs détraqueurs « Nous ne céderons ni à l’intimidation, ni aux mensonges, ni aux menaces. Nous continuerons de porter, en Afrique comme sur d’autres continents, le message d’une Franc-Maçonnerie de progrès libérée des dogmes, d’une Franc-Maçonnerie émancipatrice permettant l’avènement d’une humanité meilleure et plus éclairée.. Face à ces manœuvres liberticides, le Grand Orient de France prendra, sans tarder, les initiatives qu’exige la gravité de la situation ».

Et si ce communiqué était leur unique message depuis le début, et s’ils nous avaient servi cette histoire de réunion pour nous préparer à accueillir sans questionnement et à grande échelle ce message ? C’est un point de vue atypique qui tient sous l’égide de la logique néanmoins. A la base de toute solution, il y a un problème qui a mérité une réflexion et naturellement une perspective de solution. De tout le communiqué, il n’y a qu’une toute petite partie qui a servi à décrire l’objet même de ce communiqué, qui plus est, cette partie n’a même pas fait l’objet d’un très gros développement contrairement aux autres parties du communiqué dans lesquelles ils ont pris le temps de bien étaler les idéologies de leur communauté.Celui qui fait parler de lui a naturellement de l’audience s’il aspire à s’exprimer.
SEN PETIT SENEGALAIS

METRODAKAR

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité