Connect with us

Actualités

La région de Kolda heureuse des promesses du président Macky Sall

Le président du Conseil départemental de Médina Yoro Foulah se dit soulagé par l’annonce par le président de la République du démarrage prochain des travaux de réhabilitation de la boucle du Fouladou.

Le président du Conseil départemental de Médina Yoro Foulah, Moussa Sabaly, par ailleurs député à l’Assemblée nationale, se félicite de la décision du président de la république, Macky Sall, de bitumer la boucle du Fouladou qui relie Kolda à Dabo en passant par Pata, Médina Yoro Foulah et Fafacourou, longue de 180 km.

Il remercie le chef de l’Etat pour ce geste qui vient s’ajouter aux nombreuses réalisations déjà faites en faveur des populations dans les domaines de l’agriculture, de la santé, de l’éducation et de l’élevage.

« En tant que président du Conseil départemental, je ne ferai que remercier le chef de l’Etat. Comme vous le savez, le département de Médina Yoro Foulah est le grenier de la région de Kolda. Mais, tout ce que nous produisons est vendu à 60 % en Gambie faute de routes. C’est pourquoi, on nous considère comme l’un des départements les plus pauvres du Sénégal », déclare-t-il.

Il remercie ses collègues députés qui ont soutenu sa cause au Parlement en plaidant pour le désenclavement du département de Médina Yoro Foulah.

Depuis l’accession de Macky Sall à la magistrature suprême du pays en 2012, le département de Médina Yoro Foulah a bénéficié de nombreuses infrastructures socioéconomiques de base. Outre la construction des pistes de production Fafacourou-Badion et Ndorna-Bourouco, trois unités de transformation de lait ont été réalisées et trois autres sont annoncées prochainement dont une à Koulinto. Ce qui permettra aux éleveurs d’écouler leur production laitière sur place, au lieu de verser une partie de leur lait comme c’était le cas jusqu’à une date récente.

De plus, les malades qui se soignaient naguère en Gambie, où ils étaient obligés de débourser une fortune pour bénéficier des soins médicaux, n’ont plus besoin aujourd’hui de se déplacer. « En 2011, le département de Médina Yoro Foulah n’avait pas de lycée.

Aujourd’hui Nous avons un lycée qui est en cours de construction. Quatre-vingt cinq pour cent des écoles étaient en abris provisoires. Nous avons aujourd’hui 11 Collèges d’enseignement moyen.  Nous n’avions aucune ambulance, actuellement nous en avons quatre. Nous n’avions pas de personnel qualifié au centre de santé, aujourd’hui c’est chose faite », dit-il. La réhabilitation de l’axe Kolda-Dabo permettra aux camions transportant des intrants en provenance de Dakar de se rendre directement à Médina Yoro Foulah sans passer par Kolda tout en facilitant la circulation des biens et des personnes avec le reste du pays. (Soleil)

Source: www.senego.com

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité