Connect with us

Sports

La première remontada de l’histoire de la Ligue des Champions était folle

Si le 8 mars 2017 restera dans l’histoire du football pour le retournement de situation miraculeux du FC Barcelone face au Paris Saint-Germain (6-1), le 10 avril 2018 aussi. Un an après avoir vécu l’ivresse du chasseur, le Barça a vécu la détresse du chassé en se faisant renversé par l’AS Roma mercredi soir en quart de finale retour de Ligue des Champions (3-0, 1-4 à l’aller). La troisième remontada de l’histoire de la C1. Une vraie remontada, celle qui exige de remonter au moins trois buts sur un match retour.

Force est de constater que la remontada n’est pas un mot espagnol pour rien : trois remontada, trois clubs espagnols concernés. Le Barça deux fois donc, tour à tour dans la peau du bienheureux et du malheureux, et le Deportivo La Corogne. Nous sommes le 7 avril 2004 lorsque le club de Galice réalise l’un des plus beaux exploits de son histoire. Corrigé 4-1 sur la pelouse du Milan AC à l’aller, le « Super Depor » renverse la vapeur au Riazor pour rallier les demi-finales de la Ligue des Champions (4-0).

Un exploit retentissant pour le club espagnol qui parvient à sortir Maldini, Nesta, Kaka, Shevchenko et consorts. Juan Carlos Valeron, Albert Luque, Walter Pandiani et Fran ont été les héros de ce quart de finale retour. Une soirée pleine d’émotion pour les fans de foot. Une soirée qui fait de ce sport une discipline pas comme les autres. En demies, le Deportivo ne résistera pas, malgré tout, au FC Porto de José Mourinho, futur vainqueur de l’épreuve.

LE PREMIÈRE REMONTADA DE L’HISTOIRE EN C1 :

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *