Connect with us

Sports

La FIFA révèle enfin pourquoi Lamptey a été banni à vie !

 

La FIFA a publié une déclaration concernant l’interdiction de l’arbitre ghanéen Joseph Lamptey suite à son imprudence lors du match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018 entre le Sénégal et l’Afrique du Sud en 2016.

 

L’instance dirigeante du football mondial a déclaré que Lamptey a pris des décisions partielles. Malgré le fait que le match ait été rejoué l’année dernière en novembre, la FIFA a banni à vie l’arbitre ghanéen pour ses actions.

La rencontre a eu lieu à Polokwane et a comporté un penalty contentieux converti par l’équipe locale après 43 minutes quand un défenseur sénégalais a été jugé pour avoir manipulé le ballon, malgré des replays montrant qu’il a touché le genou de Kalidou Koulibaly.

La FIFA a également jugé que Lamptey était responsable du deuxième but de Bafana Bafana à peine deux minutes plus tard, déclarant que le Ghanéen avait clairement pris deux mauvaises décisions qui ont conduit à deux buts marqués par l’Afrique du Sud.

« Il a pris des décisions intentionnelles dans le seul but de faciliter un nombre minimum de buts pour réussir certains paris, a déclaré la FIFA. Les activités de paris suspects ont atteint leur point culminant précisément lorsque Lamptey a pris la décision d’arbitrage incorrecte entre la 40e minute et la fin de la première moitié. Les cinq opérateurs de paris ont estimé que les activités de paris observées durant le match étaient très irrégulières et représentaient une manipulation de match ».

Bien que l’organisation soit restée muette sur les détails de l’affaire, ils ont récemment décidé de révéler leur position sur la question en raison de sa nature complexe et de diverses idées fausses.

En outre, la FIFA a déclaré qu’elle avait été alertée de la possibilité d’une manipulation de match par cinq différentes sociétés de surveillance des paris qui, de manière indépendante et simultanée, ont signalé que des activités de paris irréguliers avaient eu lieu.

Lamptey a depuis fait appel de son interdiction devant le Tribunal Arbitral du Sport, qui a jugé que la sanction de la FIFA était appropriée : « le Tas a conclu qu’il existait un lien évident entre ces décisions volontairement erronées et les flux de paris habituellement enregistrés. Il a en conséquence reconnu M. Joseph Lamptey coupable d’une illicite prise d’influence sur le résultat du match »

.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité