Connect with us

Actualités

Kaolack : Le poste de l’Imam Ratib divise Léona Kanène


Kaolack : Le poste de l'Imam Ratib divise Léona KanèneKaolack : Le poste de l'Imam Ratib divise Léona Kanène
Il y a de l’électricité dans l’air à Léona Kanène. En effet, après le décès du défunt Khalife, El Hadji Souleymane Kane, le poste d’Imam Ratib aiguise des appétits.  Pour la petite histoire, à la suite de son intronisation comme nouveau Khalife, Serigne Babacar Kane, a jeté son dévolu sur un autre fils de la famille pour l’imamat, à la place de Serigne Takhi Kane, qui jouait ce rôle depuis des années sous Papa Souleymane Kane. Cette décision s’est finalement heurtée au refus catégorique de ce dernier de céder sa place sous quelque prétexte que ce soit, compte tenu dit-il, du respect des chartes de la charia. 

D’ailleurs, dans son sermon à l’occasion de la prière du vendredi, l’Imam Takhi Kane est revenu largement sur cette affaire en apportant quelques précisions.  » Nous soutenons le nouveau Khalife. Il a été intronisé de façon légitime. Toutefois, nous ne pouvons pas accepter que l’imam de cette grande mosquée soit hors de la commune de Kaolack. Et ce n’est pas notre point de vue, c’est celui de la charia, car il est écrit que l’imam Ratib doit être un résident ». 

Au cours de son sermon, Mr Kane a aussi invité les deux parties à privilégier le dialogue au détriment de la violence sous toutes ses formes.

Ce qui signifie que l’affaire est loin de connaitre son épilogue… 

Source: www.dakaractu.com

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité