Connect with us

Sports

Il y a 23 ans, 4 clubs français recalaient Samuel Eto’o !

La première destination européenne de Samuel Eto’o aurait pu être le Paris Saint Germain. Âgé de 14 ans à l’époque ( en 1995), Samuel Eto’o ( né en 1981 à Nkon, banlieue de Yaoundé) était dans les petits papiers du PSG.

Le jeune camerounais sortait d’une saison tonitruante en D2 camerounaise avec l’Union des Brasseries de Douala alors qu’il n’avait que treize ans et demi. En 1995, le club francilien le voulait et a  été mis à l’essai durant des mois au centre mais ce sont les siens qui ont fait défaut. Le constatant, la direction du club a mis fin au test du joueur qui à l’époque n’avait pas ses papiers.

“J’ai eu l’opportunité quand le coach Luis (Fernandez) était encore au PSG (de 1994 à 1996 puis de 2000 à 2003). Je me voyais déjà joueur du PSG. Avant l’arrivée de Zlatan (en 2012), on a discuté plusieurs fois avec « Leo » (Leonardo, alors directeur sportif du club) pour que je vienne mais ça ne s’est pas fait. Je n’ai pas de regrets autour de ma carrière. Si ça s’était fait, j’aurais été très heureux. Je reste supporter. Pour nous, les Africains de la partie francophone, quand on part en Europe, on pense d’abord à la France. Et avec toutes les grandes choses que George Weah a faites au PSG…”, explique Samuel Eto’o a RMC Sport.

Après cet échec, Eto’o rentre au Cameroun et intègre Kadji Sport Academies à Douala. Son ascension est fulgurante et il a été repéré par le club du Havre en partenaire avec l’académie, l’invitant à un essai, Eto’o  a été une une fois recalé. Il prend part à d’autres essais, à l’AS Saint-Étienne ou encore à l’AS Cannes mais ils ne se révèlent pas concluants.

Quelques mois plus tard, le recruteur du Real Madrid, Pirri lui propose un essai et Eto’o débarque en Espagne avec pleines de chance. La suite, vous la connaissez !

 

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité