Connect with us

Sports

Hugo Broos va coacher cette sélection africaine !

SELON DES SOURCES PROCHES DE L’ÉQUIPE NATIONALE DE LA GUINÉE CONAKRY, HUGO BROOS SERAIT LE PROCHAIN SÉLECTIONNEUR DU SILY NATIONAL.

Le dossier du technicien belge, qui ne sera pas reconduit à la tête des Lions Indomptables en mi-février prochain est dans les mains d’Antonio Souare. La Fédération guinéenne de football (Feguifoot), a lancé un appel à candidatures la semaine passée.

L’une des conditions d’emblée qui avantage Broos est son sacre en février 2017 à la CAN au Gabon. Champion d’Afrique avec le Cameroun pour son premier essai, l’ex international des Diables Rouges avait surpris tout le monde. Les Lions avaient quant-à-eux déjoué tous les pronostics des bookmakers.

Hugo Broos, grâce à cette victoire est entré dans les annales de la plus prestigieuse compétition africaine de football. Un cercle fermé, où la Feguifoot recherche un actuellement un entraineur. La fédération guinéenne exige du nouveau patron de l’encadrement technique du Sily National, non seulement « une résidence permanente » en terre guinéenne.

Mais aussi, un palmarès éloquent, et un parcours prestigieux surtout en Coupe d’Afrique Nations. Le service minimum requis ici, pour l’entraineur est : « avoir été finaliste » ou tout simplement avoir « remporté » la compétition.

L’ancien entraineur, du club Bruges, plusieurs fois champions de Belgique (Jupiler League), est en voie de trouver une nouvelle débouchée en Guinée. Car les conditions émises par la Feguifoot, telles que présentées dans l’appel à candidatures, limite un grand nombre de postulants.

Très peu, sont les entraineurs libres, ou en activités qui peuvent prétendre avoir frôlé la finale d’une CAN. Et encore moins l’avoir gagné, et qui ne soient déjà occupés ailleurs. La Feguifoot a donc une liste bien arrêtée. Aux différents intéressés de montrer leur envie d’entrainer le Sily National avant le 15 février prochain.

Le traitement salarial, que propose la Feguifoot est loin d’être médiocre. C’est d’ailleurs la même fourchette qu’offre le Cameroun jusqu’ici à Hugo Broos c’est-à-dire 300 mille euros (20 millions de FCFA).

Paul Put, l’ancien sélectionneur des Etalons (finaliste de la CAN en 2013) et François Zahoui (Cote d’ivoire, finaliste en 2012) font partis de la short-list de la Feguifoot. Mais, tout porte à croire, sauf fausse note, que, Hugo Broos a le meilleur profil sur le papier.

Source: link

Source: www.afriquesports.net

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité