Connect with us

Sports

Gyan Vs Adebayor : Les chiffres ont enfin tranché…incroyable !

 

Ils n’ont pas le talent du duo intouchable Samuel Eto’o – Didier Drogba mais restent des grands pour leur équipes. Emmanuel Adebayor et Asamoah Gyan ont porté et continuent de porter respectivement le Togo et le Ghana malgré le poids de l’âge. Ils n’ont peut-être pas connu de meilleures carrières en club mais restent deux grands attaquants africains encore en activité. A votre avis, entre Adebayor et Gyan qui a plus marqué l’histoire ?

 

 

Emmanuel Adebayor en 2000, faisait déjà rêver avec le club de son quartier, Sporting club de Lomé à  Nyékonakpoé. Il s’envole ensuite pour la France notamment au FC Metz alors qu’il n’avait que 17 ans.  Le togolais impressionne en Ligue2 lors de la saison 2002-2003 et finit avec 19 buts toutes compétitions confondues permettant au club de retrouver l’élite. Il rejoint ensuite l’AS Monaco et passe près de 3 saisons dans la principauté (115 matches pour 26 buts) avant de filer en Angleterre pour confirmer son talent.

Il signe à Arsenal avec Arsène Wenger et en 142 matches, il plante 62 buts et se fait désirer par les grands du monde. City le récupère avec un transfert onéreux. Chez les Citizen, le togolais malgré ses 19 buts en 45 matches a été prêté au Real Madrid pour une saison avec option d’achat. L’Epervier porte la tunique des Meringue et en une seule saison, il inscrit 8 petits buts en seulement 22 apparitions sous José Mourinho.

Sheyi revient en Angleterre et s’engage avec Tottehnam. Il inscrit 42 buts en 113 matches sous le maillot des Spurs et prend un repos forcé d’une saison. Après une année sans jouer avec un club, Adebayor convainc Crystal Palace. Mais ce challenge fut un échec avec 1 seul but en 15 apparitions. Depuis la saison dernière, le togolais évolue en Turquie avec İstanbul Başakşehir.

  • Au total, Adébayor a inscrit 185 buts en 523 matches en club.      

En face, Asamoah Gyan, frère de Baffour Gyan a rejoint très jeune l’Europe, l’Italie pour être plus précis après avoir été décelé à Liberty Professionnal, D1 Ghanéenne alors qu’il n’avait que 17ans. Mais c’est en sélection que le Ghanéen s’est forgé une réputation. En 2006 déjà, il devient le premier buteur de l’histoire du Ghana en Coupe du Monde et se fait désirer.  Il signe à Udinese en Serie A et plante rapidement 11 buts en 40 matches.

Il est ensuite prêté à Modène Calcio et récidive avec 15 buts en 53 apparitions. La France le désire et le Black Star atterrit à Rennes et met 14 buts en 53 matches. Il découvre par la suite la Premier League. Une seule saison à Sunderland et il repart avec 37 matches, 11 buts. Il appose sa signature dans un club situé de l’autre coté du globe. Il devient héro à Al Ain au Qatar avec 128 buts en 124 matches.

L’aventurier pose ensuite sa valise en Chine et avec Shanghai Sips, il n’a fait mieux que 8buts en 25 matches et redécolle pour Qatar. Il s’engage avec Al Ahli Dubai, garnit son compte bancaire et finit  avec 11 buts sur 26 matches. Cet été, il retrouve Emmanuel Adébayor en Turquie.

  • En sommes, Asomah Gyan a inscrit 200 buts en 364 matches en Club

En sélection, Gyan déplume l’Epervier Adebayor

On aurait pu s’arrêter là puisque le Ghanéen a fait mieux que le togolais en club. Mais comme la nature des différents championnats ne semble pas similaire (Adebayor aurait pu marquer plus de buts s’il connaissait les championnats de Qatar et de Chine comme Gyan), nous sommes tenus de les confronter avec les chiffres issues de leurs sélections.

Adebayor, capitaine emblématique du Togo, a conduit le pays à sa première coupe du monde de football. Mais malheureusement, Sehy n’a jamais porté le Togo lors des matches décisif et capital. Au finish, il n’a inscrit le moindre but en Coupe du Monde et en 10 matches de CAN, il a marqué un seul but pour le Togo. Adebayor, n’y arrive toujours pas avec le Togo et compte pour l’instant, 78 sélections pour 31 buts.

En face, c’est l’homme record ! Il marque et fait pleuvoir des records. Il porte le Ghana dans toutes les compétitions.  Métaphorique capitaine des Black Stars, Asamoah Gyan serait rentré plus dans l’histoire s’il avait inscrit ce pénalty en quart de finale du Mondial 2010 face à l’Uruguay. Meilleur buteur de toute l’Afrique devant Eto’o, Drogba, Milla en coupe du monde, il est tout simplement historique en sélection avec qui, il a inscrit 50 buts en 104 matches, devenant ainsi le meilleur buteur de l’histoire du Ghana.

 

Au finish, Gyan l’emporte….

Malgré les titres de vainqueur de la coupe d’Espagne 2011 avec le Real Madrid et son ballon d’or africain en 2008, Emmanuel Adébayor s’incline devant le ghanéen Gyan Asamoah qui a plus marqué l’histoire (Championnat des Émirats arabes unis en 2012 et 2013 et 2015, Vainqueur  Supercoupe des Émirats arabes unis  en 2012, médaillé d’argent en 2010 et 2015 à la CAN et Bronze en 2008. 2010 : Présent dans le 11 type de la CAN, 2010 : Deux fois Hommes du match lors de la Coupe du monde contre l’Australie et la Serbie, 2010 : 18e du Ballon d’or Fifa  avec 0.46% des voix, 2010 : Footballeur africain de l’année (BBC), 2010 : Deuxième joueur africain de l’année, 2012 : Meilleur buteur du championnat des Émirats arabes unis avec 22 buts et en 2013 : Présent dans le 11 type de la CAN).

 

 

Source: www.afriquesports.net

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité