Quoi de mieux qu’un Everton face à Manchester United un classique de Premier League pour le premier match de​s hommes de Mourinho en 2018. Et, il fallait une victoire plus que jamais aux Mancuniens qui ronronnent depuis quatre matchs en enchaînant les matchs nuls. 

Les Reds Devils ont enfin sorti la tête de l’eau en s’imposant (0-2). Voici les notes de Paul Pogba et de ses coéquipiers.

D. De Gea (X) : l’attaque d’Everton n’a pas brillé aujourd’hui, De Gea a par conséquent passé une soirée plus que tranquille.

V. Lindelöf (4) : bon, ce joueur a plus l’air d’être une erreur de casting que le défenseur prometteur qui était arrivé cet été. L’ancien de Benfica a beaucoup de mal à s’adapter à l’intensité qu’exige la Premier League, il devra vite se mettre au diapason, sinon il apprendra qu’on passe vite d’espoir à flop dans le nord de l’Angleterre.

P. Jones (5) : sa prestation n’a pas de quoi casser trois pattes à un canard, mais on ne lui reprochera pas son manque de combativité et d’agressivité.

M. Rojo (5) : le boucher argentin a réussi l’exploit de finir le match sans prendre de carton, et cela reflète un match propre de sa part. Il a joué comme à son habitude en prenant part au combat. Cela a suffi, car les attaquants d’Everton ont été totalement inoffensifs. 

L. Shaw (4) : il a manqué énormément d’apport offensif de sa part pour créer un peu de rythme et de dynamisme à l’attaque mancunienne en première période. Son match a été accompagné de quelques petits déchets qui auraient pu coûter cher.

A. Herrera (4) : étrangement, le Basque a été l’un des plus dangereux, bien que ses assauts n’ont pas fait mouche en première période. Toutefois, il ne s’est pas assez souvent projeté, en restant trop souvent dans le même rôle que son coéquipier au milieu de terrain. 

N. Matic (5) : la tour de contrôle des Red Devils a fait le job à la préparation des actions, et a également récupéré des ballons importants. Par contre, on l’a connu plus rayonnant dans l’entre jeu

J. Mata (5) : il a traversé le match en alternant le bon et le mauvais. L’ancien Blues a eu du mal à exister dans l’intensité physique imposée par Everton dans le premier acte. Forcément, avec la seconde période plus technique qui nous a été offerte, il a été beaucoup plus présent. Il s’est distingué en se créant la meilleure occasion avant les deux buts d’United. Remplacé par Tanzuebe, qui est entré en toute fin de match.

P. Pogba (6) : un peu brouillon en première période. En revanche, sa seconde période a été remarquable. Beaucoup plus inspiré, le capitaine du soir a réussi à être déterminant sur un joli extérieur du pied qui a servi Martial, premier buteur de la soirée. Plus précis dans ses dribbles et dans ses transmissions, forcément il a donné le ton de la bien meilleure seconde période de son équipe.

J. Lingard (6) : son but exceptionnel a fait respirer Manchester United, mais celui-ci a également sauvé un match poussif de sa part. 7 buts cette saison pour l’Anglais.

A. Martial (7) : l’international tricolore s’est rappelé à ses bons vieux souvenirs Monégasques en évoluant à la pointe de l’attaque en l’absence de Romelu Lukaku. Et, comme à Monaco, il a été buteur sur une sublime frappe enroulée à l’entrée de la surface. Il conforte ainsi sa place de second meilleur buteur de son club derrière Lukaku. Par la même occasion, il a prouvé qu’il peut-être également décisif lorsqu’il est titulaire. Remplacé par Rashford qui a effectué une bonne entrée en jeu.

​​