Connect with us

Sports

En “likant” une photo d’un tifo réalisé par les supporters marseillais, Meunier reçoit un déluge d’insultes de supporters parisiens

Thomas Meunier a offert une réponse claire et intelligente à ses détracteurs, quelques jours après une polémique autour de sa supposée admiration des supporters marseillais…

C’est peu dire que Thomas Meunier a chagriné certains supporters du Paris Saint-Germain cette semaine. En “likant” une photo d’un tifo réalisé par les supporters marseillais lors du match OM-Salzbourg, le Belge s’est attiré un torrent d’insultes sur les réseaux sociaux jeudi. Sans doute pas assez conscient de l’aversion des fans parisiens pour tout ce qui touche de près ou de loin au club rival, le latéral droit n’a pas cherché d’excuses. Meunier a assumé et est même rentré dans le lard de ses détracteurs avec une réponse lucide et peut-être trop élaborée et mature pour les plus virulents de ses détracteurs.

“[…] L’ irrespect et la médiocrité des propos tenus à mon égard ces derniers jours me montrent clairement les limites de certains supporters à ne faire qu’un dans un club où beaucoup de choses ont changé à vitesse grand V ces dernières années. Étant étranger, fan de football dans sa globalité et surtout joueur du PSG, sachez que mon implication et ma passion vous sont dévouées à 1000%. Le fait d’aimer ce qui se fait ailleurs en France ne doit en aucun cas remettre en question le respect et l’envie que j’ai de me battre pour les Rouge et Bleu”, a posté le Diable Rouge sur son compte Instagram.

Depuis son arrivée dans la capitale, Thomas Meunier a toujours répondu aux attentes lorsqu’Unai Emery a fait appel à lui. Mieux, il n’a pas réellement souffert de la comparaison avec Dani Alves. Si les supporters du PSG décident de faire de lui leur tête de Turc, ils prendront le risque de donner des envies de départ à un joueur dont l’Europe entière est consciente du talent. A leurs risques et périls…

football.fr

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité