Connect with us

Sports

El Hadji Diouf sans langue de bois au sujet d’Okocha, Eto’o et Drogba !

 

L’ancien attaquant du Sénégal, El Hadji Diouf ne comprend toujours pas pourquoi le milieu de terrain nigérian, Jay Jay ‘Okocha  n’a jamais remporté le Prix du footballeur africain de l’année de la CAF.

L’ancien  parisien a terminé deuxième derrière le Marocain Mustapha Hadji au trophée du footballeur africain de l’année 1998. Il était troisième derrière Samuel Eto’o et Didier Drogba à deux reprises; en 2003 et 2004. Eto’o a remporté le prix en 2003 et en 2004 Drogba fut lauréat et le Nigérian  termine deuxième en deux années de suite.

Une situation que Diouf continue de commenter. Ancien coéquipier d’Okocha à Bolton Wanderers (et qui a remporté le trophée du footballeur africain de l’année en 2001 et 2002), ne croit pas à ses yeux qu’il l’ait gagné devant Okocha, un monument.

«Jay Jay Okocha n’a pas remporté le titre de Joueur africain de l’année (CAF). Je ne peux pas le croire, et je l’ai gagné devant Jay Jay Okocha, Samuel Eto’o, Didier Drogba. Le football était dur, mais ce n’est pas la même chose. »

 

Ballon d’Or FIFA ou France Football, le rêve utopique des africains…

La Star Sénégalaise s’est également prononcé sur l’absence des stars africaines dans la crème Européennes. Pour le Lion de la Teranga, il était et est très difficile pour un africain de gagner le titre de meilleur joueur de la FIFA ou de France Football.

« Quand nous jouions, il y avait tellement de bons joueurs, a déclaré l’ancien attaquant de Liverpool à la BBC Africa. Ronaldinho était incroyable, Samuel Eto’o était incroyable. Il y avait tellement de bons joueurs. Le monde était plein de très bons joueurs. Ce n’est pas la même chose en ce moment. En ce moment nous parlons de seulement deux joueurs Messi et Ronaldo. Ils sont de très bons joueurs, ce sont des joueurs incroyables, mais vers 1998, Zidane, Figo,  Ronaldo (Ronaldo De Lima), Ronaldo (Francesco) Totti et Del Piero (Alessandro) se rivalisaient. En Afrique, Samuel Eto’o, El Hadji Diouf, Didier Drogba, tant de bons joueurs à travers le monde. Je pense que pour nos frères africains c’est le moment de tout donner pour l’obtenir (Ballon D’or). Pour nous, c’était si difficile. », a t-il expliqué à Completesportsnigeria

 

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité