​Ces derniers mois et alors que la Coupe du Monde en Russie se profile,  le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps, s’est régulièrement appuyé sur les nombreux jeunes joueurs dont il dispose pour composer son groupe. Toutefois, peu importe leur âge, l’ancienne gloire de 98 n’en reste pas moins exigeant… Bien au contraire. 


​S’ils affichent déjà un niveau de jeu conséquent, que ce soit dans leur club respectif ou sous le maillot Bleu, les jeunes pousses de l’Equipe de France n’ont pas intérêt à se relâcher s’ils veulent aspirer à prendre le place des tout meilleurs joueurs actuels. 

​​Néanmoins, pour cela, force est de constater qu’ils peuvent compter sur le patron des Bleus, vigilant et pas toujours tendre avec eux :


“Ils ont beaucoup de talent, sinon ils ne seraient pas là à un âge aussi précoce. Mais je suis aussi là pour leur dire les choses. Des fois je peux être dur mais c’est pour leur bien. Après, ils en tiennent compte ou pas. Mais peu importe la qualité, le potentiel et les exigences qui sont au-dessus de tout, il ne faut pas oublier qu’il faut du temps. Je suis là pour les accompagner, les aider, les soutenir. Et par moments pour leur dire les choses aussi. Je dois leur dire les choses.”, a confié Deschamps à Téléfoot.


Alors que c’est ce qui était reproché à ses prédécesseurs sur le banc de l’Equipe de France, l’ancien entraîneur de l’OM et de l’ASM, lui, semble capable de tenir un vestiaire et de contrôler les égos de jeunes joueurs promis à un bel avenir… Et on ne va pas s’en plaindre !