Connect with us

Sports

Des révélations chocs sur le transfert d’Ibra qui ne plairont pas aux fans du PSG !

« Le jour où il a signé à Paris, j’ai dû aller le chercher à Stockholm avec un avion privé », révèle jeudi son truculent agent Mino Raiola.

Cette confidence du très particulier Mino Raiola, livrée jeudi dans les colonnes du Corriere dello Sport, ne fait que confirmer ce que l’on savait déjà plus ou moins sur l’arrivée (fracassante) au Paris Saint-Germain de Zlatan Ibrahimovic, à l’été 2012. Le géant suédois n’était pas chaud du tout pour être transféré dans la capitale…

« Si Ibra avait eu le choix, il n’aurait jamais quitté le Milan. Un soir, Galliani (ancien directeur délégué des Rossoneri, N.D.L.R.) m’a invité chez lui avec Ibra. Il lui a demandé: « Tu as envie de partir ? » Zlatan a répondu: « Non, chef ! » Galliani a alors dit: « Je ne te vendrai jamais. Ton agent est là, on ouvre une bouteille. Hey, Mino, pourquoi tu ne trinques pas ? » J’ai répliqué en rigolant: « Car vous êtes deux couillons ! » Je connaissais les difficultés économiques du club, et à quel point les départs de Thiago Silva et Ibra étaient importants. Pendant trois mois, Zlatan ne m’a pas pris au téléphone, et durant 18 mois, il n’a pas parlé à Galliani. Et le jour où il a signé au PSG, j’ai dû aller le chercher à Stockholm avec un avion privé ! »

Mais au final, tout le monde a été gagnant dans cette histoire: Raiola évidemment, pour la « petite » commission qu’il a touchée ; Paris, grâce aux 156 buts inscrits en quatre ans par l’attaquant au catogan ; l’AC Milan qui, en plus de sa vente pour 20 millions d’euros, s’est libérée du lourd poids salarial de Zlatan (au détriment, néanmoins, des résultats sportifs) ; et Ibra lui-même, grassement payé au PSG. Il y avait pire comme destination…

football.fr

Source: www.afriquesports.net

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité