Connect with us

Actualités

Crise scolaire: Les conseils de Doudou Wade au président Macky Sall

Doudou Wade réclame le départ de Serigne Mbaye Thiam. Le libéral et ancien président du groupe parlementaire des libéraux, lors d’une rencontre organisée par les libéraux de Joal, estime que la confiance ne règne plus entre le ministre de l’Education nationale et les syndicats d’enseignants.

“Il vous appartient de gérer ce pays en homme d’Etat. Mais à chaque fois qu’on vous entend, on sent que c’est le président de l’APR qui parle ou le président de la Coalition Benno Bokk Yakaar. On ne se fâche pas contre son peuple… ‘Fécc rék, fécc rék, bal, fécc, mayé sabarou rék…’ Et quelques temps après, on vous voit danser au Palais avec sa ‘gangoor’ et encore quelle danse ?”, se demande Doudou Wade qui rappelle que “ce qu’on vous demande c’est d’être à la mesure des ambitions que les 66% des sénégalais ont placé en votre personne pour diriger ce pays avec la tête, avec le repos, la concertation, le pardon, la célérité… C’est ce qu’on attend de vous”.

“Mais si vous vous considérez seulement comme le président de l’APR et agir en fonction de la musculation… Monsieur le président de l’APR, ce serait extrêmement dangereux pour vous et pour notre population” , poursuit-il sur la RFM. Raison pour laquelle il demande au chef de l’Etat Macky Sall de réfléchir sur le problème de l’Education nationale tout en lui conseillant de se départir de Serigne Mbaye Thiam.

“Tant que vous avez Serigne Mbaye Thiam, vous n’aurez pas la confiance des enseignants. M. le président, la confiance est rompue. Mettez le ailleurs. Faites de lui un directeur de cabinet, faites de lui le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Santé de machin, de ceci de cela… Et apportez aux enseignants du neuf, même dans un ménage, quand la confiance est rompue, c’est le divorce…” , selon le libéral.

Avec senego

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité