En Russie, le Nigeria va connaître la sixième Coupe du monde de son histoire, et espère briller dans un groupe compliqué. Voici tout ce qu’il faut savoir des Super Eagles.

Le sélectionneur

Gernot Rohr est le sélectionneur de la sélection nigeriane depuis août 2016. Après des passages réussis au Gabon et au Burkina Faso, le technicien allemand a pris ses marques avec les Super Eagles, qui ont obtenu leur qualification rapidement devançant notamment le Cameroun, champion d’Afrique en titre, l’Algérie et la Zambie.

La star de l’équipe

John Obi Mikel possède une grande expérience qui ne peut qu’être profitable à ses coéquipiers en équipe nationale. Agé de 30 ans, le capitaine nigérian a remporté la Ligue des champions avec Chelsea, où il a évolué de 2006 à 2017 avant de s’envoler l’été dernier en Chine.

Le palmarès en Coupe du monde

Le Nigeria qui s’apprête à disputer sa sixième Coupe du monde, a déjà atteint à trois reprises les huitièmes de finale de la compétition : en 1994, 1998 et 2014.

Le surnom de l’équipe

Les Super Eagles, ce qui veut dire «les Super Aigles» ou encore les Green Eagles («les Aigles Verts») en rapport avec la couleur de leur maillot (vert).

Comment l’équipe s’est qualifiée

Le Nigeria a terminé en tête de son groupe de qualification à la Coupe du monde devant la Zambie, le Cameroun (champion d’Afrique en titre) et l’Algérie.

Le onze de départ

Akpeyi – Shehu, Awaziem, Troost-Ekong, Balogun, Aina – Ndidi, Obi-Mikel (cap.), Ogu – Iheanacho, Iwobi.

Son groupe

Le Nigeria a été placé dans le groupe D, en compagnie de l’Argentine, de l’Islande et de la Croatie.

Ce que l’équipe peut espérer

Dans un groupe de la mort où figurent l’Argentine, grande favorite, la Croatie ambitieuse et l’Islande très compliquée à jouer, le Nigeria tentera de décrocher une des deux premières places qualificatives pour les huitièmes de finale, leur grand objectif dans cette compétition.