Connect with us

La prestation de Willy Dumbo à Bonjour 2018 a créé un énorme tollé. Ses blagues focalisées sur le footballeur ivoirien Gervinho et sa calvitie n’ont pas du tout été appréciées.

Eh oui, l’humoriste a voulu faire passer un message dans le fond, mais la forme n’a pas été du goût du public. Lui-même chauve, il prend un malin plaisir à en rigoler lorsqu’il est invité pour un spectacle. Mais lors de l’émission Bonjour 2018, où sont conviés les meilleurs humoristes du moment, Willy Dumbo a axé son speech sur la calvitie, prenant Gervinho en illustration. Ce n’est un secret pour personne, l’attaquant ivoirien a un souci capillaire qu’il masque bien avec sa coupe de cheveux faite de tresses. Willy aurait dû s’arrêter là, comme le soutiennent de nombreux internautes, mais il en a abusé, en revenant chaque fois dans son speech sur la calvitie du joueur, qui on le rappelle, est l’actuel capitaine de la sélection nationale de Côte d’Ivoire.

Conscient du tort causé, Willy Dumbo s’est excusé via les réseaux sociaux à travers un long mea culpa qui montre bien qu’il fait appel à ses émotions et à la sincérité.

« Un proverbe Africain dit :  » L’eau qui est versé on ne peut plus ramasser.  »
Même avec les plus belles phrases qui puissent exister, je ne pourrai réparer le préjudice… Je l’ai vanné, on en a rit… Oui.. Je pouvais poursuivre et céder ma place… Oh que Non… J’y suis allé à fond… Je n’ai pas été professionnel…. Aujourd’hui, cette voix intérieure qui me tient compagnie souvent me gronde. Oui, pourquoi ce débordement Willy? Pourquoi cet excès de zèle ? Pourquoi oui Pourquoi?
Gervinho est une ICÔNE de ce pays. Grand champion, je lui devais Respect et Honneur. Malheureusement, j’ai abusé de sa Grande SYMPATHIE et de ce petit pouvoir que me léguait le micro.
Loin de vouloir me justifier (je n’en n’ai même pas le droit); mon intention n’était pas de ternir l’image de notre International. L’euphorie non contrôlée m’a fait gaffer et aujourd’hui j’en paye le lourd tribu… Une chose est sûre, je prends acte de toutes vos critiques sans exception. On croit souvent bien faire alors qu’on n’est pas loin de se planter. Hélas… Je me suis planté à la fin.
Je l’ai indexé devant les Ivoiriens, je lui présenterai mes excuses devant les Ivoiriens.
Publiquement, je te demande PARDON du plus profond de mon Coeur GERVINHO.
En tant qu’artiste, je me dois de vendre les portes flambeaux de notre pays. Je ferai à l’avenir ATTENTION. J’ai appris de cette grossière erreur. À vous également très cher public, je demande PARDON pour ce manque criard de respect à votre égard, cette bêtise sans égal . Aidez moi à mieux faire…. Je vous prie de partager au maximum ces quelques lignes pour que qui de droit les lise et sache que je le porte dans mon coeur et que je reconnais mon tort.
Mille et une fois MERCI.
DIEU vous bénisse.
#EnTouteSincérité« 

Il est clair que l’intention de l’humoriste n’était pas de blesser ou de faire mal. Il le dit lui-même, c’était juste pour faire rire. Mais dans l’euphorie, il s’est laissé allé, un peu trop… Cet incident ne va certainement pas voiler tout ce qu’il a construit depuis le début. Bien au contraire, ce sera  pour lui l’occasion de gagner en maturité.

Talentueux, Willy, le chauve (sic), saura toujours nous apporter de la bonne humeur comme il en a l’habitude dans ses sketchs et ses parodies musicales. @ifemag-ci.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *