Connect with us

Sports

CHAN 2018: Omar Al Maryami (Libye), “Pas question de sous estimer notre adversaire”

En ouvertures des rencontres de la Poule C ce jour au CHAN, Les Chevaliers de la Méditerranée de La Libye seront aux prise au Nzland National de la Guinée-Equatoriale. Comme d’habitude, le sélectionneur des Chevaliers était en conférence de presse avec son capitaine. Pour Omar Al Maryami, le sélectionneur de la Libye, la Guinée Equatoriale est une sélection à prendre au sérieux.

Omar Al Maryami (entraîneur de la Libye)

« Il faut prendre au sérieux la Guinée Equatoriale. Pas question de sous-estimer notre adversaire. Souvent, les équipes qu’on sous-estime, créent les surprises. Donc, on va respecter tous nos adversaires. Le niveau est presque le même, il n’y a pas une grande différence entre les quatre équipes. Je sais que mes joueurs vont être plus motivé face au Nigéria car c’est un grand ténor, mais je tâcherai de leur expliquer qu’il faut avoir la même motivation. Après, il faut bien aborder chaque match, d’autant plus que tous les joueurs sont prêts. L’organisation sur le terrain ainsi que la volonté vont faire la différence. On abordera nos matchs avec le même état d’esprit. Face à la Guinée Equatoriale, on fera le maximum pour gagner. Nous avons gagné le trophée en 2014, mais cela fait partie du passé. C’est vrai que c’est un passé élogieux, mais il faut penser à l’avenir et pourquoi pas brandir le trophée une nouvelle fois. Je suis heureux de disputer ce tournoi dans un pays comme le Maroc, qui dispose tous les moyens car le CHAN est une compétition similaire à la CAN ».

De son côté, Mohamed Nashmush pense que la Libye peut encore remporter la compétition une nouvelle fois.

Mohamed Nashnush (capitaine de la Libye)

« On a remporté le CHAN en 2014 en Afrique du Sud et maintenant on veut gagner cette compétition en 2018. On va faire notre maximum pour remporter cette coupe. Certes, le coach est arrivé en retard, mais il a eu le temps de bien connaître le groupe. En 2014, nous avons remporté le premier match et ça nous a permis de remporter le CHAN ensuite. Pour cette raison, nous voulons entamer ce tournoi en force, pour gagner plus de confiance. Au Maroc, on est très à l’aise. C’est un pays qui possède tous les moyens. Sur le plan organisationnel c’est bon, mais aussi pour les infrastructures. J’espère que le Maroc va pouvoir organiser la prochaine coupe du monde qui aura lieu sur notre continent »

Source: www.afriquesports.net

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité