Connect with us

Sports

( 13 Photos ) Premier League : Everton et Liverpool se neutralisent, un derby musclé de Sadio Mané Face à Baye Oumar Niasse et Idrissa Gana Gueye

Premier League : Everton et Liverpool se neutralisent

Dans le derby de la Mersey, Everton et Liverpool se sont séparés sur un 0-0 après un match musclé mais sans grands frissons.

Le programme est chargé du côté de Liverpool depuis une semaine. Everton avait reçu Manchester City en Premier League la semaine dernière, Liverpool a reçu ce même City en Ligue des Champions mercredi, et ce samedi les deux clubs rivaux de la ville aux bords de la Mersey s’affrontaient, à Goodison Park. Comment Liverpool allait-il se présenter, trois jours après son magnifique résultat en Ligue des Champions ? Jürgen Klopp décidait en tout cas de faire souffler plusieurs joueurs. Outre Salah, blessé, Firmino, Alexander-Arnold et Oxlade-Chamberlain démarraient sur le banc de touche, laissant Solanke, Clyne et Wijnaldum les relayer.

Les Reds ont éprouvé des difficultés à rentrer dans la rencontre, avec un début de match intéressant des Toffees. Mais peu à peu, ils ont pris le contrôle du ballon et investi le camp adverse. Wijnaldum (9e), Solanke de la tête (12e) et à bout portant (15e), Milner (29e) ont eu l’opportunité d’ouvrir la marque, mais sont tombés sur un Jordan Pickford en grande forme. Solanke, jeune joueur de 20 ans piqué à Chelsea l’été dernier, manquait d’un poil de vice et de grinta pour punir Everton au cours de la première période. Les Toffees, eux, se contentaient d’attendre un exploit individuels pour porter le danger sur les buts de Karius. Cela s’est produit à la 22e minute, lorsque Bolasie repiquait dans l’axe et enroulait parfaitement son ballon. Il fallait un grand Karius pour détourner le ballon. Après 45 minutes de jeu, c’étaient donc surtout les gardiens qui s’étaient mis en évidence.

Generated by IJG JPEG Library

Generated by IJG JPEG Library

during the Premier League match between Everton and Liverpool at Goodison Park on April 7, 2018 in Liverpool, England.

during the Premier League match between Everton and Liverpool at Goodison Park on April 7, 2018 in Liverpool, England.

Everton, un réveil tardif
La seconde période redémarrait sur le même scénario, avec un Liverpool dominateur dans l’entrejeu, ce qui poussait Sam Allardyce, l’entraîneur des Toffees, à effectuer deux changements à l’heure de jeu. Calvert-Lewin remplaçait un Bolasie transparent (hormis sa frappe) et surtout, Rooney laissait sa place, très mécontent, à Idrissa Gueye, pour aider à la récupération du ballon. Le match ressemblait de plus en plus à un combat au milieu de terrain et n’accouchait d’aucune occasion dangereuse. Jusqu’à l’entrée, volontaire, d’Oxlade-Chamberlain, à la place de Milner. L’Anglais prenait ses responsabilités, avec un rush plein axe terminé d’une frappe puissante mais non cadrée (69e).

Klopp continuait son coaching axé sur le match retour de Ligue des Champions à Manchester City et sortait Mané, peu en vue, pour faire entrer Firmino. Everton se réveillait enfin offensivement à l’approche du dernier quart d’heure, avec un Baines qui débordait côté gauche et adressait un centre tendu. Mais Tosun était trop court. Everton poussait dans cette fin de rencontre et s’offrait une nouvelle occasion dangereuse à la 87e minute : débordement (enfin !) et centre de Walcott pour une tête, ratée et non cadrée, de Tosun. Calvert-Lewin ratait l’immanquable en dévissant sa frappe, seul face à Karius (88e). Au final, le match nul (0-0) apparaissait logique malgré les dix bonnes dernières minutes des Toffees. Liverpool reste 3e mais ne conserve que 3 longueurs d’avance sur Tottenham, qui compte deux martches de moins.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité