Connect with us

Quelques jours après le lancement de sa marque, Weah Sports, à Paris, le seul football africain Ballon d’Or (1995) a un fait un tour à Dakar, le 14 février 2014, pour poursuivre la promotion.

Aliou Sall, maire de Guédiawaye avait joué les interprètes durant le face-à-face avec Balla Gaye 2, à l’époque Roi des arènes.

Weah à BG2 : «Tu es un symbole»

Ce jour-là, la délégation du prochain président du Libéria a débarqué à Golf Sud, à Guédiawaye, aux environs de 16h. Balla Gaye 2 interrompt sa sieste et improvise l’accueil au salon. Faisant la genèse de la visite, le maire de Guédiawaye apprend que l’ancien du PSG a tenu à rencontrer BG2, fraichement victorieux de Tapha Tine.

«Tu es un symbole. Je te regarde souvent à la télé. J’apprécie ton aisance technique. Ça va au delà de ta force physique. C’est pourquoi, je tenais à te passer le bonjour. Ça me fait plaisir de te connaître», souffle Weah à l’endroit du lutteur, Omar Sakho de son vrai nom.

Débordant d’humour, l’ancien footballeur, pour le prendre au dépourvu, feint une attaque en lutte pure saisissant sa jambe droite. «Je ne peux que le prendre au dépourvu sinon ça sera impossible», ironise-t-il.

La séquence se termine par un don de lot d’équipements de la marque Weah Sport. L’hôte du jour lui offre un album-photos dédicacé. Et propose de l’accompagner pour le reste de sa tournée.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *