Connect with us

Sports

( 05 Photos ) L’incroyable salaire de Sanchez à Manchester United: 53 millions de Franc CFA par …

L’incroyable salaire de Sanchez à Manchester United: 53 millions de Franc CFA par jour

Manchester United a véritablement offert un pont d’or à Alexis Sanchez. L’attaquant chilien va devenir le joueur le mieux payé du club. A tel point que les dirigeants ont cassé les codes du vestiaire puisqu’il percevra quasiment le double de Pogba, son dauphin…

Arsenal a sans doute perdu son meilleur joueur. Mais on comprend mieux pourquoi l’attaquant international chilien a refusé toutes les offres de prolongation venant des Gunners. L’aspect sportif compte évidemment et de ce point de vue Arsenal n’avait plus vraiment d’arguments valables. Quant au salaire, Manchester United a fait tout ce qu’il pouvait pour avoir le dernier mot et arracher un joueur notamment convoité par le voisin de City…

Pour ce faire, les dirigeants des Red Devils ont pris le risque de casser complètement la hiérarchie salariale. Paul Pogba était le mieux payé avec 290 000 livres (330 000€) par semaine devant Romelu Lukaku 250 000 livres (285 000€) par semaine. L’utilisation de l’imparfait vaut pleinement dans ce cas puisque, selon l’Express britannique, le nouveau venu, Alexis Sanchez, va percevoir 500 000 livres (570 000€) par semaine. Quasiment le double !

Une offre incroyable… 570 000€ par semaine, cela correspond à 81428€ par jour, 3392€ par heure. Rapporté à l’année, c’est plus de 29 millions d’euros. C’est moins que Messi et Neymar mais il n’a pas non plus la même aura ni la même importance en matière de publicité ou de rayonnement au niveau mondial. En revanche, au sein des Red Devils, cela va sans doute donner des idées à ses petits camarades qui ne manqueront pas le prendre ce salaire en valeur étalon pour les prochaines négociations…

MERCATO – ALEXIS SANCHEZ : « J’AI TOUJOURS RÊVÉ DE JOUER À MANCHESTER UNITED »

Le chilien a livré ses premiers mots et confié sa joie d’avoir rejoint Manchester United cet hiver.
La fin du feuilleton Alexis Sanchez était attendue, elle est intervenue ce lundi. Le Chilien est donc bien un joueur de Manchester United. Il a livré ses premières impressions sur le site officiel de son nouveau club, en témoignant de son admiration pour Manchester United.

Actu mercato – Toutes les infos et rumeurs de transferts en direct

« Depuis que je suis tout gamin, je dis que mon rêve est de jouer pour Manchester United, et je ne dis pas ça parce que je suis ici maintenant et que ce rêve s’est réalisé, a-t-il expliqué. Quand j’étais petit, je disais que j’aimerais jouer à Manchester United et j’en ai même discuté avec Sir Alex Ferguson. On a parlé pendant environ 20 minutes et je lui ai dit que mon rêve était de venir ici, à Manchester United. C’est un très grand club, très puissant et quand j’ai eu l’opportunité de venir ici, j’ai regardé l’emblème du club et j’ai eu la chair de poule parce que c’est un club très puissant, le plus grand d’Angleterre. »

Il a également fait part de ses ambitions avec le maillot des Red Devils : « Je pense qu’il est possible d’accomplir tout ce que l’on souhaite dans ce club. Il suffit de regarder l’emblème, c’est un club gigantesque et je veux tout gagner ici : la Premier League, la Champions League et tout ce que le club jouera à l’avenir. »

Alexis Sanchez justifie le choix Manchester United

Annoncé ce lundi comme nouveau renfort de Manchester United, Alexis Sanchez a expliqué son choix, répondant à ceux qui le taxent d’être un mercenaire.
Le feuilleton a pris fin ce lundi, peu après 19h. Manchester United et Arsenal ont annoncé en simultané l’échange entre Henrikh Mkhitaryan (29 ans) et Alexis Sanchez (29 ans). L’épilogue d’un dossier qui traîne depuis de très longs mois en ce qui concerne le Chilien, annoncé auparavant au Paris SG, au Bayern Munich ou encore à Manchester City. C’est donc finalement MU qui a raflé la mise, pour le plus grand bonheur de José Mourinho… et au grand désarroi des Gunners. Taxé d’être un mercenaire, l’ancien de l’Udinese a tenu à mettre les points sur les i via un post sur son compte Instagram.

« Il y a des gens qui ont parlé sans savoir ce qui se passe au sein du club et ont causé du tort. Je dois dire que j’ai toujours donné 100% à Arsenal, jusqu’au dernier jour, quand j’ai demandé au coach (Arsène Wenger) d’être dans l’équipe parce que je voulais apporter ma contribution », a-t-il lâché, pointant du doigt sans le nommer Martin Keown qui avait déclaré à son propos qu’il était le plus grand mercenaire de l’histoire du football. L’international chilien (119 sélections, 39 réalisations), qui émargera désormais à 399 000€ par semaine à Old Trafford, a même pris l’exemple d’une légende d’Arsenal pour se justifier.

L’exemple Thierry Henry pour se justifier
« Je me rappelle aujourd’hui d’une conversation que j’avais eue avec Thierry Henry, un historique d’Arsenal, qui avait changé de club pour les mêmes raisons que moi. Et aujourd’hui, c’est mon tour », a-t-il lâché. En d’autres termes, comme le Frenchy quand celui-ci a quitté Londres pour rejoindre le FC Barcelone en 2007, el Niño Maravilla juge tout simplement que ses chances de remporter des titres avec MU sont largement supérieures à celles qui étaient les siennes à l’Emirates. Mieux, il a évoqué un rêve d’enfant pour expliquer un peu plus son transfert chez les Red Devils.

« Depuis que je suis petit, j’ai toujours dit que mon rêve était de jouer pour Manchester United, et je ne dis pas simplement ça parce que je suis ici aujourd’hui et que c’est devenu réalité aujourd’hui. J’en avais déjà parlé à Sir Alex Ferguson auparavant. (…) Je suis ravi de rejoindre le plus grand club du monde. J’ai passé trois ans et demi magnifiques à Arsenal et j’en garderai des souvenirs très positifs. Mais la possibilité de pouvoir jouer dans un stade historique et de travailler sous les ordres de José Mourinho était impossible à refuser pour moi », a-t-il conclu, au micro de MU TV. C’est dit. N’en déplaise à Arsenal.

Advertisement
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité